MÉDIATION FAMILIALE

La médiation familiale est une démarche volontaire qui s’adresse aux personnes concernées par des situations de rupture, de divorce, de séparation ou de conflit au sein de la famille. Elle peut permettre de vérifier une décision de séparation, aborder ses effets et ses conséquences sur chacun. Elle s’appuie sur une démarche volontaire.

C’est un espace de dialogue confidentiel qui permet aux parents de maintenir leur rôle au-delà de la séparation et aux enfants de mieux vivre celle-ci.

La médiation familiale s’adresse aux membres d’une famille qui sont en difficultés face à une situation de séparation ou de rupture de dialogue :
Les couples en situation de séparation, qu’ils soient mariés ou non
Mais aussi, les grands-parents en rupture de lien avec leurs petits-enfants
Les jeunes majeurs et leurs parents. La médiation familiale s’adresse aussi aux adolescents et aux parents dans le cadre d’une rupture de liens. Les membres d’une famille dans un contexte de succession ou de prise en charge d’un parent dépendant.

La médiation familiale permet de travailler sur différents points :

– les responsabilités parentales et l’exercice conjoint de l’autorité parentale,
– les modes et les rythmes de vie des enfants (résidence, droit de visite, temps de vie avec chacun des parents, calendrier des vacances, …)
– les conséquences financières de la séparation (partage des biens…),
– la répartition et organisation des dépenses nécessaires aux enfants, contribution financière à l’entretien des
enfants, partage des frais… ,
– la communication entre parents après la séparation

– tout autre sujet que les personnes souhaitent traiter en médiation.

Quand la situation est enlisée et que l’aide d’un tiers devient nécessaire :

  • Dans un contexte de séparation, les personnes peuvent venir :
    – Avant la séparationafin de travailler sur cette prise de décision et sur les éventuelles conséquences.
    – En cours de séparation afin de préparer les modalités pratiques et les conséquences liées au nouveau mode de vie de chacun.
    – Après la séparation afin de rediscuter les points ayant évolués et mettre à jour les décisions.
  • Quand les liens intrafamiliaux sont fragilisés ou rompus (grands-parents / petits-enfants, parents / adolescents, fratrie …)

Toute médiation commence par un entretien d’information préalable durant lequel le médiateur présente ce qu’est la médiation familiale et vérifie avec les personnes si leur situation entre dans le champ de la médiation. Cet entretien est gratuit.

Par la suite ils durent en moyenne 1h30. Le nombre d’entretien varie d’une situation à l’autre, il n’est pas fixé préalablement.

A l’issue de la médiation, les décisions prises peuvent faire l’objet d’accords oraux ou écrits. Ces accords peuvent être soumis à un magistrat afin d’en demander l’homologation.

Et l’enfant ?

L’enfant est au cœur des discussions et des préoccupations de chacun lors des entretiens de médiation. Pourtant, l’enfant n’intègre pas la médiation afin de le protéger et laisser aux parents la responsabilité d’exercer, ensemble, leur autorité parentale. L’Ecole des Parents peut en revanche lui proposer, quel que soit son âge, un espace de parole, avec un autre professionnel qui pourra répondre à ses inquiétudes et à ses attentes.

Le médiateur familial est diplômé d’état. Il a suivi une formation spécifique, théorique et pratique, articulée autour de la sociologie, de la psychologie et du droit.

Le professionnel respecte un code de déontologie et travaille en toute confidentialité dans un esprit d’impartialité et d’indépendance.

Le médiateur n’a aucun pouvoir de décision. Il ne tranche pas en cas de désaccord mais accompagne
les personnes dans la recherche de leurs solutions.

L’équipe pluridisciplinaire de l’EPE, constituée de psychologues et de médiatrices permet de proposer des orientations au sein même de l’association afin de soutenir les familles de manière globale.

Aurore Lalevée Boizot et Stéphanie Sutra vous reçoivent sur rendez-vous lors des médiations familiales.

Sur rendez-vous :

A l’Ecole des Parents et des éducateurs

Muret 2 fois/mois, les 3ème mardi et 4ème lundi après-midi sur rdv, au 05.61.52.22.52

Aucamville : le 1er jeudi de chaque mois sur rdv au 05.34.27.03.58

Sans rendez-vous :

Tribunal de Grande Instance de Toulouse les mardis matin (uniquement séance d’information).

En médiation familiale, chaque personne participe financièrement en fonction d’un barème fixé par la CAF qui prend en compte les ressources.

barème des tarifs de médiation familiale de la caf

Deux médiatrices familiales vous reçoivent

A.  Lalevée Boizot

S. Sutra